CRIMECTIN PLUS inj

COMPOSITION

Chaque ml de produit contient :Ivermectine - 10 mg; Closulon - 100 mg

ESPÈCES CIBLES

Bovins, ovins, caprins et chameaux.

INDICATIONS

Crimectin PLUS est recommandé dans la prévention (dans les effectifs où le diagnostic a été confirmé) et dans le traitement des infestations suivantes: Nématodoses gastro-intestinales produites par: Ostertagia ostertagi (adultes, L4 et L3 ci-compris lesstadeslarvaires),Ostertagialyrata(adultesetL4)Haemonchus placei (adultes, L4 et L3 ci-compris les stades larvaires inhibés), Mecistocirrus digitatus (adultes), Trichostrongylus axei (adultes et L4), Trichostrongylus colubriformis (adultes et L4), Cooperia spp (adultes, L4 et L3), Cooperia oncophora (adultes et L4), Cooperia punctata (adultes et L4), Cooperia pectinata (adultes et L4), Nematodirus helvetianus (adultes), Nematodirus spathiger (adultes), Strongyloides papillosus (adultes), Bunostomum phlebotomum (adultes, L4 et L3), Toxocara vitulorum (adultes, L4 et L3), Oesophagostomum radiatum (adultes, L4 etL3),TrichurisSpp.(adultes);Némotodosesoculairesproduites par: Thelazia Spp. (adultes), Némotodoses pulmonaires produites par: Dictyocaulus viviparus (adultes, L4 ci-compris les stades larvaires inhibés); Hypodermose produite par: Hypoderma bovis, Hypoderma lineatum, Dermatobia hominis (tous les stades larvaires). Infestations avec des poux hématophages (piquants): Linognathus vituli; Haematopinus eurysternus; Solinopotes capillatus. La gale produite par: Psoroptes ovis; Sarcoptes scabiei. Trématodoses produites par: Fasciola hepatica, Fasciola gigantica (formes adultes et formes immatures). Crimectin PLUS aide dans le contrôle des infestations avec: Poux (mallophages): Damalinia bovis. Acariens de la gale: Chorioptes bovis; Crimectin PLUS administré dans la dose recommandée de 1ml/50kg poids corporels contrôle dans une manière efficace les nouvelles infestations avec Haemonchus placei, Trichostrongylus axei, Cooperia punctata, Cooperia oncophora et Cooperia surnabada pendant 14 jours après le premier traitement;OstertagiaostertagietOesophagostomumradiatumpendant 21 jours après le premier traitement et Dictyocaulus viviparus pendant 28 jours après le premier traitement. Crimectin PLUS prévient lʼinvasion avec des larves de Chrysomyia benzzania. Le traitement est très efficace contre les larves avec un âge de maximum quelques jours, les larves matures résistent trois ou plusieurs jours après le traitement. Crimectin PLUS peut être utilisé dʼune manière préventive dans les procédures projetées telle la castration, lʼapplication des marques auriculaires, en empêchant lʼinvasion avec Chrysomyia benzzania pendant 14 jours après le traitement. Pour prévenir le développement des larves de Chrysomyia benzzania au niveau ombilical des veaux nouveau-nés, administrer Crimectin PLUS au plus 24 heures après la parturition. Après la procédure de castration des veaux, administrer immédiatement Crimectin PLUS. Tous les animaux injectés avec Crimectin PLUS à la naissance ou à la castration seront examinés chaque jour jusquʼà la guérison complète des blessures. Sʼil est nécessaire, appliquer un insecticide à usage externe.

CONTRE-INDICATIONS

Ne pas administrer par voie intramusculaire ou intraveineuse. Ne pas administrer dans les cas dʼhypersensibilité aux substances actives ou à tout autre excipient.

EFFETS INDÉSIRABLES

Suite à lʼadministration sous-cutanée on a pu observer chez certains animaux un malaise passager. Occasionnellement, peut apparaitre une légère réaction inflammatoire au site dʼinjection, réaction qui régresse spontanément.Si vous remarquez des effets indésirables, même ceux qui ne sont pas déjà mentionnés dans cette notice, ou si vous pensez que ce médicament n'a pas fonctionné, veuillez en informer votre vétérinaire.

POSOLOGIE POUR CHAQUE ESPÈCE, VOIE (VOIES) DʼADMINISTRATION ET MODE DʼADMINISTRATION

La dose recommandée pour les bovins est de 1 ml/50 kg poids corporel, lʼéquivalent de 200 mcg Ivermectine/kg poids corporel et 2 mg clorsulon/kg poids corporel. Lʼadministration sera effectuée exclusivement par injection sous-cutanée, sous la peau devant ou derrière lʼomoplate.

PRÉCAUTIONS/CONSEILS POUR LʼADMINISTRATION CORRECTE

Lorsque la température du produit est inférieure à 5°C, lʼadministration peut être rendu difficile à cause de la viscosité duproduit.Lʼinjectionpeutêtrefacilitéeenréchauffantleproduit et les dispositifs dʼinjection à circa 15°C. Les doses plus grandes de 10 ml seront administrées en deux injections en deux sites différents pour réduire le malaise passager ou les effets indésirables au site dʼinoculation. Pour dʼautres produits avec administration parentérale, on utilisera dʼautres sites dʼinjection. Utiliser lʼéquipement stérile. On recommande lʼutilisation dʼune aiguille avec le calibre de 16 et avec une longueur de 15 ou 20mm.Pourlʼadministrationdeladosecorrecte,lepoidscorporel doit être déterminé le plus correctement que possible ; il faut vérifier la précision du dispositif de dosage. Programme de traitement dans les régions avec Hypoderma spp: LʼIvermectine est très efficace contre tous les stades des larves Hypoderma spp (hypodermose/taon). Pour obtenir les meilleurs résultats, les bovins doivent être traités le plus tôt que possible après la fin de la saison des mouches.Sans avois aucune liaison avec lʼIvermectine, la destruction de la larve hypoderma lorsquʼelle se trouve dans les zones vitales de lʼorganisme peut causer des réactions « hôte-parasite », indésirables. Ainsi, si la larve Hypoderma lineatum est tuée lorsquʼelle se trouve dans le tissu œsophagien peut créer dilatation gastrique – volvulus ou paralysie dans le cas où elle se trouve dans le canal vertébral Hypoderma bovis. Cʼest pourquoi les traitements seront effectués avant ou après ces stades de migration des larves. Les bovins traités avec Ivermectine après la fin de la saison des mouches (en septembre) peuvent être traités de nouveau avec ivermectine pendant lʼhiver pour les parasitoses internes, gale ou poux, en détruisant ainsi les possibles larves responsables pour lʼhypodermose.

TEMPS DʼATTENTE

S T
Bovins (viande et abats) 66 jours
Ovins,caprins et chameaux (viande et abats) 35 jours
Lait Lʼutilisation chez les animaux qui produisent du lait pour la consommation humaine nʼest pas autorisée

PRÉCAUTIONS SPÉCIALES POUR LʼENTREPOSAGE

Garder hors de la portée des enfants. Ne pas garder à des températures supérieures à 25°C. Ne pas réfrigérer ou congeler. Garder au sec. Protéger contre la lumière directe. N'utilisez pas ce médicament vétérinaire après la date de péremption indiquée sur l'étiquette après EXP. Durée de conservation après première ouverture du récipient: 28 jours

PRECAUTIONS SPECIALES DʼUTILISATION POUR CHAQUE ESPECE CIBLE

Il faut éviter les pratiques suivantes, car elles peuvent augmenter le risque en ce qui concerne le développement de la résistance des parasites et donc elles peuvent rendre inefficace le traitement: lʼutilisation trop fréquente et trop répétée des antihelminthiques de la même classe pour une période de temps prolongée ; le sous-dosage qui peut être causé par une sous-estimation de la masse corporelle, par lʼadministration erronée du produit ou par le non calibrage du dispositif de dosage (sʼil y en a un). Tous les cas suspects de résistance aux antihelminthiques doivent être investigués successivement, en utilisant les tests adéquats (par exemple le test du comptage des œufs des fèces). Là où les tests suggèrent clairement une résistance à un certain antihelminthique, il faut en utiliser un autre appartenant à une classe pharmacologique dont le mode dʼaction est différent. La résistance aux lactones macrocycliques (qui incluent lʼavermectine, lʼivermectine) a été rapportée pour Cooperia spp. chez les bovins dans lʼUE et chez dʼautres espèces en dehors de lʼUE. Cʼest pourquoi, lʼutilisation de ce produit doit se baser sur les informations locales de nature épidémiologique en relation avec la susceptibilité des nématodes et des recommandations sur la modalité de limiter lʼévolution de la résistance aux antihelminthiques.

PRECAUTIONS PARTICULIERES D'UTILISATION CHEZ LʼANIMAL

Les doses plus grandes de 10 ml seront administrées en deux injections, en deux sites différents pour réduire le malaise passager ou les effets indésirables au site dʼinoculation. Pour dʼautres produits avec administration parentérale, on utilisera dʼautres sites dʼinjection. Utiliser seulement aux espèces indiquées dans la notice, tout comme il est indiqué à la section dosage et administration. Le produit doit être administré seulement par injection sous-cutanée, en utilisant tout équipement destiné à lʼespèce cible, standard, automatique ou calibré pour une dose unique, sous la peau devant ou derrière lʼomoplate, en utilisant une aiguille stérile.

PRECAUTIONS PARTICULIERES A PRENDRE PAR LA PERSONNE QUI ADMINISTRE LES MEDICAMENTS AUX ANIMAUX

Ne pas fumer ou manger pendant la manipulation du produit. Laver ses mains après la manipulation du produit. Éviter le contact direct avec la peau ou les yeux. Dans le cas du contact accidentel, rincer immédiatement la zone affectée avec de lʼeau. Dans le cas dʼauto-injection accidentelle, solliciter immédiatement le conseil du médecin et présenter au médecin la notice ou lʼétiquette du produit.

UTILISATION EN CAS DE GESTATION OU DE LACTATION

À lʼadministration de la dose recommandé, on nʼa pas observé dʼeffets indésirables sur la reproduction. Crimectin PLUS peut être administré chez les animaux producteurs de viande pendant lʼentière période de gestation ou de lactation, à condition que le lait ne soit pas destiné à la consommation humaine.

INTERACTIONS AVEC DʼAUTRES PRODUITS MEDICINAUX OU AUTRES FORMES DʼINTERACTION

Inconnues

SURDOSAGE

Les études ont démontré une marge de sureté élevée.L’administration de 25 ml de Crimectin Plus/50 kg poids corporel peut porter à des lésions au site de l’injection (tissu nécrosé, œdème, fibroses et inflammation). On n’a pas déterminé d’autres effets indésirables.

INCOMPATIBILITES

En absence des études de compatibilité, ce produit médicinal ne doit pas être mélangé à d’autres produits médicinaux vétérinaires.

PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES POUR L'ÉLIMINATION DES PRODUITS NON UTILISÉS OU DES DÉCHETS DÉRIVÉS DE L'UTILISATION DE CES PRODUITS, LE CAS ÉCHÉANT

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l’égout ou avec les ordures ménagères.

Demandez à votre vétérinaire des informations sur la manière d'éliminer les médicaments dont vous n'avez plus besoin. Ces mesures contribuent à la protection de l'environnement.

Tout produit médicinal vétérinaire non utilisé ou déchet provenu de l’utilisation d’un tel produit doit être éliminé en vertu des dispositions locales.

PRÉSENTATION / EMBALLAGE

Flacons en polypropylène de 50 ml, 100 ml, 250 ml et 500 ml renfermés avec bouchon en caoutchouc brome-butylique et sigillés avec une capsule en aluminium. Flacons en verre de type I de 100 ml et 250 ml renfermés avec bouchon en caoutchouc brome-butylique et sigillés avec une capsule en aluminium.